Victimes civiles en Normandie

Votre ancêtre normand est un civil décédé par fait de guerre ? Retrouvez les circonstances de son décès.

Retrouvez l'identité des victimes civiles en Normandie, leur commune de résidence et les circonstances de leur décès.

La "Blitz Krieg" ou guerre éclair prônée par Hitler permet à l'Armée allemande une avance foudroyante pendant l'été 1940. La France vaincue se voit imposer un armistice ; la plupart de ses soldats sont prisonniers. Il n'y a plus de combats sur son territoire pendant les trois années qui suivent.

En 1944, les alliés anglo-américains entament la libération de l'Europe. Sur les côtes atlantiques, c'est le Débarquement. Mais les troupes nazies s'accrochent, ne lâchent le terrain qu'une fois laminé.

De juin à décembre 1944 la libération du territoire va faire plusieurs milliers de victimes parmi les civils normands, tués lors les bombardements aériens sur les villes et villages de la côte, les noeuds ferroviaires et les ports. Le Havre, totalement détruit, comptabilise en septembre 1944 plus de 2000 victimes civiles. Rouen perd 3500 habitants lors des bombardements dits de la ""semaine rouge"". Caen subit des tirs d'artillerie pendant 78 jours d'affilée.

Sources
  • Stèles commémoratives
  • Listes communales des victimes
  • Cimetières communaux, églises et mémoriaux divers

Répertoire nominatif des 5 800 personnes civiles, décédées en Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale.


700ms  -   Genealogie.com 2015