Victimes en Ile de France

Votre ancêtre francilien est un civil décédé par fait de guerre ? Retrouvez les circonstances de son décès.

Retrouvez l'identité des victimes civiles en Ile de France, leur commune de résidence et les circonstances de leur décès.

Toutes les victimes du premier conflit mondial ne se situèrent pas exclusivement sur le front, lui-même mouvant au gré des avancées allemandes et des reculs français. Ainsi, l'artillerie et l'aviation de Guillaume II pouvaient bombardèrent la région parisienne et la capitale, entre autres avec la ""Grosse Berta"".

Le but était de faire des dégats matériels, de provoquer des incendies et d'effrayer les populations civiles. Mais l'action ne fut pas seulement psychologique : plusieurs dizaines de milliers d'habitants de l'Ile de France succombèrent aux actions de guerre. Civils, hommes, femmes et enfants (parfois surpris par les bombardements en salle de cours) et militaires (du garde-champêtre au pompier bénévole en passant par l'officier en retraite présent sur place fortuitement ou du poilu en permission) : plus de 62 200 de nos ancêtres y laissèrent leur vie.

Sources
  • Stèles commémoratives
  • Listes communales des victimes
  • Cimetières et mémoriaux civils ou dans les églises.

Répertoire nominatif des 62 205 victimes, décédées en Ile de France entre 1914 et 1918.


700ms  -   Genealogie.com 2015