Pensions militaires (1811-1918)

Votre ancêtre soldat a survécu à la guerre ? Découvrez s'il recevait une pension de retraite.

Retrouvez l'identité, la date et le lieu de naissance, le conjoint ou l'ayant droit, la date de prise d'effet de soldats ayant bénéficié d'une pension militaire.

Le XIXe siècle est un siècle guerrier. Après les campagnes de la Révolution et de l'Empire faisant un million de morts, il faut à la fois entretenir les veuves et les ayant droits, ainsi que les vieux soldats eux-mêmes.

Les campagnes coloniales - en commençant par la conquête de l'Algérie qui s'échelonne de 1830 à 1848, puis en Afrique noire, en Indochine, la guerre de 1870... - imposent l'entretien d'une armée active. Démobilisés, les différents régimes entretiendront les anciens soldats, reconnaissant la pérénité de l'Etat au travers des différentes fidélités.

Mais il n'existe pas encore au XIXe siècle de système de retraite universel. Pour ces centaines de milliers d'anciens soldats et leurs ayant droits - plus de 700 000 pensions attribuées ! -, l'Etat attribue les pensions par décrets.

Ces décisions sont publiques et donc publiées, entre 1811 et 1918, dans le "Bulletin des Lois", publication officielle qui traverse tout le siècle et les régimes.

Sources
  • Bulletin des Lois

Compilation nominative numérisée de tous les anciens militaires pensionnés par l'Etat au XIXe siècle et jusqu'en 1918


700ms  -   Genealogie.com 2015