Non morts pour la France

Votre ancêtre a combattu sans recevoir la mention "Mort pour la France" ? Découvrez-les.

Retrouvez l'identité, la date et le lieu de naissance, la date de décès de soldats non reconnus comme "Mort pour la France".

L'attribution de la mention « mort pour la France » est une récompense morale honorant le sacrifice des combattants morts aux Champs d'honneur et des victimes civiles de la guerre.

Instituée par les lois du 2 juillet 1915 et du 22 février 1922, elle confère aux victimes une reconnaissance et un statut individuel, ainsi qu'à ses ayant-droits : sépulture individuelle et perpétuelle dans un cimetière militaire aux frais de l'État, création d'associations de veuves et d'orphelins, pension de veuve de guerre, statut de pupille de la Nation pour les enfants du mort pour la France.

Largement attribuée pendant la Première Guerre mondiale et dans les années qui suivent, cette mention ne fut pas attribuée à près de 100 000 décédés. Certains, orphelins ou combattants indigènes (Afrique, Algérie, Indochine), n'eurent personne pour apporter la preuve que la cause du décès était la conséquence directe d'un fait de guerre. D'autres, bien que décédés pendant la guerre, étaient morts de maladie ou suicidés. D'autres enfin eurent des comportements incompatibles avec la reconnaissance nationale. Toutefois pour certains, la mention put être établie ultérieurement. Et peut toujours l'être aujourd'hui, à la demande des descendants.

Sources
  • Archives Nationales

Compilation nominative des soldats morts pendant la 1ere guerre mondiale n'ayant pas bénéficié du statut de Mort pour la France


700ms  -   Genealogie.com 2015