Etat-Civil reconstitué de Paris (1798-1860)

Vous pensiez l'état civil parisien du XIXe siècle détruit à tout jamais ? Détrompez-vous !

Retrouvez les actes de naissance, de mariage et de décès de Paris et de sa banlieue proche.

L'Etat-Civil de la ville de Paris est à partir de 1793 constitué de deux copies originales : la première est conservée en mairie, la seconde envoyée aux Greffes du Palais de justice afin de se prémunir d'une éventuelle disparition. Mais cela ne permettra pas de préserver l'Etat-Civil parisien.

En mai 1871, lors de la Commune, des incendies ravagent l'Hôtel de Ville et le Palais de Justice de Paris. Tous les registres d'Etat-Civil dressés avant 1859 dans les douze anciens départements de Paris partent alors en fumée. Ces communes sont : Auteuil, Passy, Batignolles-Monceau, Montmartre, La Chapelle, La Villette, Belleville, Charonne, Bercy, Vaugirard et Grenelle. Devant le désastre, une commission de reconstitution de l'Etat-Civil se tient entre 1872 et 1897.

A partir de 1924, le généalogiste successoral Maurice Coutot entame un relevé systématique des actes de naissances, mariages et décès conservés dans les paroisses du diocèse de Paris et proche banlieue, datant du XIXe siècle. Au total, plus d'1 million d'actes sont compilés.

Sources
  • Fonds du généalogiste successoral Couteaux

Index nominatif numérisé de plus d'un million d'actes d'état civil de Paris et de sa banlieue pour le XIXe siècle.


700ms  -   Genealogie.com 2015